Pédagogie budgétaire et financière

Les lecteurs de ce blogue savent que, comme observateurs de la scène locale et régionale, je suis surtout un « gérant de lazy-boy ». Par exemple, certains (ne) seront peut-être (pas) surpris d’apprendre que je n’ai jamais foulé le sol de la salle du conseil municipal. D’ailleurs, la seule fois que je suis allé à l’hôtel de ville, c’était  pendant la dernière campagne électorale. L’ex-maire Dauplaise m’avait demandé une « audience« , pour que nous puissions faire de plus ample connaissance, de visu. Un sympathique monsieur soit dit en passant.

Ceci étant, depuis mon retour à Sorel-Tracy en avril 2010, j’ai écouté la présentation de 3 énoncés budgétaires, toujours comme « gérant de lazy-boy ». Encore cette année, le 9 décembre 2013, je serai au poste, pas de changement, même « lazy-boy ».

Mais comme chacun le sait, le changement c’est pour les autres. Alors, il y a quelques aspects de cette soirée que j’aimerais voir changer comme citoyen, notamment en lui donnant un caractère pédagogique.

Au cours des 3 dernières années, nous avons assisté à la lecture inodore, incolore et indolore, sauce mécanique de type soviétique, d’une tonne de chiffres du budget annuel. Un exemple parmi d’autres avec le Budget 2013 (30 pages), le 10 décembre 2012 vers 8h45, on s’est fait dire (page 17) que la : « Conciliation à des fins fiscales » au budget 2013 pour l’Amortissement serait de 5 868 540$ », exactement. Une lecture à l’intégrale qui m’a fait une belle jambe quand j’ai appris cette bonne nouvelle, assis dans mon « lazy-boy ». J’ai immédiatement appelé ma vieille mère pour savoir ce qu’elle en pensait, elle trépignait de joie. Bref, c’est l’allure de cette soirée, monotone et monocorde. Une reprise de la « Soirée canadienne » à Prise 2 avec Louis Bilodeau est nettement plus intéressante.

La loi exige probablement une lecture publique du budget annuel. Elle n’exige surement pas une lecture plate.

Suggestion – Pédagogie

Un maire, surtout dans une petite ville comme la nôtre, en plus d’exercer un leadership de tous les instants, doit se faire pédagogue. Je veux un maire pédagogue. Cela tombe bien, Serge Péloquin a la parole facile et il est excellent en public.

C’est donc lui qui doit tenir le crachoir pour la présentation budgétaire. La directrice des Finances de Sorel-Tracy, si compétente soit-elle, doit uniquement agir comme assistance technique pendant cette soirée. Elle n’est pas imputable devant les citoyens. C’est le maire ou à défaut, les conseillers municipaux qui le sont.

Donc, je suggère au maire Péloquin et au conseil municipal, une présentation budgétaire en deux volets :

1)    Présentation et explication du budget 2014 et de ses hypothèses de travail quant aux différents choix effectués. Le tout incluant une discussion sur le « Budget triennal ». Pour cette première année de l’administration Péloquin, on ne s’attend pas à ce que Serge Péloquin maîtrise tous les arcanes budgétaires. Mais on s’attend à ce qu’il prenne les choses en main avec l’assistance de madame Bussières.

2)    Présentation et explication pro forma de la situation financière de la ville, 2013-2017. Parmi les questions à débattre publiquement : la ville de Sorel-Tracy est-elle en bonne santé financière? Comment se compare-t-elle aux villes dans sa classe de population (villes de 25 à 99 999 personnes)? Quel est le scénario le plus prévisible d’évolution de notre dette municipale et quels sont les principaux risques pouvant affecter ce résultat? Etc. Globalement, sommes-nous en bonne santé financière ou non et pourquoi?

Si nous voulons que les citoyens s’intéressent à la politique municipale, il faut que celle-ci s’intéresse à eux. C’est donc le moment de faire de la pédagogie budgétaire et financière pour expliquer les choses d’argent qui nous touchent.

De même, avec cet énoncé budgétaire public, notre nouveau maire pourra en profiter pour établir son leadership. De plus et surtout, cela lui permettra de donner du sens aux choix budgétaires effectués. Ce qui lui donnera aussi l’occasion d’attacher le présent avec le futur qu’il envisage pour notre ville.

Il y a beaucoup de surprises à attendre du budget 2014. J’espère me faire « surprendre » le soir du 9 décembre 2013.

Jocelyn Daneau, jocelyndaneau@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :